Le travail de Raphaël Cuomo et Maria Iorio s’inscrit dans un intérêt récent du champ artistique pour la construction de récits mémoriels. Les artistes s’inspirent notamment du courant « micro-historique » qui consiste à retracer le parcours d’un individu afin de révéler les particularités de la communauté dans laquelle il évolue. À travers le film Appunti del passaggio, Raphaël Cuomo et Maria Iorio reconstituent différents épisodes traumatiques qui jalonnent la vie des saisonniers et saisonnières italiennes venues travailler en Suisse dans les années 1960 : le passage de la zone transfrontalière des Alpes, l’inspection de la visite sanitaire ou encore la désertion par leurs habitant·e·s des villages du sud de l’Italie.
Composé à partir de témoignages interprétés par des actrices et des acteurs, d’archives commentées et de lieux revisités, leur film s’affranchit du discours proprement historique en développant un mode de partage qui emprunte les chemins de la fiction et de l’interprétation.